La pair-aidance en action

Cela aurait du commencer en mars. Mais le coronavirus est passé par là. C’est seulement début août que j’ai pu rejoindre l’équipe de la Charabiole. Le club psycho-social à Saint Servais (Namur). J’y suis pair-aidant.

La pair-aidance est une des manière dont l’équipe entend rencontrer encore mieux les besoins des membres du club. des personnes qui vivent avec une maladie mentale ou un trouble psychique.

Tout d’abord, j’ai participé aux activités en extérieur car le club était fermé pour les personnes extérieures aux habitations protégées. Les marches. Dès le premier jour, une jeune dame m’a dit :  » si tu es arrivé là où tu en es, il y a de bonnes chances que moi aussi j’y arrive ».

Maintenant, je participe aux réunions d’organisation des membres du club et aux ateliers de psychoéducation.

C’est vraiment gai. J’ai été très bien accueilli par l’équipe et les membres du club. On dirait qu’il y a comme une compréhension spontanée de ce que j’essaie d’apporter.

Partagez ! Faites un cadeau !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.