Le rétablissement

Se rétablir, c‘est reconquérir ce qui nous appartient déjà : la vie

Si j’avais rencontré quelqu’un qui m’aurait dit « C’est moche, tu vas en chier mais il est possible d’aller mieux, de se rétablir », bien, j’aurais certainement progressé beaucoup plus vite. Un pair-aidant peut comprendre cela et faire passer de l’espoir.

Se rétablir est un processus vraiment personnel. Mais lorsque on vit avec la bipolarité on se rend compte que on passe tous par des phases très semblables. Et pas forcément des hauts et des bas. Mais aussi du désespoir, de la rage, de la perte totale d’estime de soi….

Il y a des étapes plus ou moins perceptibles par lesquelles on passe. Deux pas en avant, deux pas en arrière et à certains moments, deux pas en avant et un seul pas en arrière. On ne s’en rend pas forcément compte mais on a avancé un peu.

Se rétablir, c’est mener une vie épanouissante, une vie familiale, sociale professionnelle, comme tout un chacun. En étant heureux, avec des objectifs à atteindre, malgré les limites résultant de cette foutue bipolarité.

Partagez ! Faites un cadeau !Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Pin on Pinterest
Pinterest
Share on Tumblr
Tumblr
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.